afficher les traductions : English

Israël, Jordanie et Egypte : 48 projets reçus pour promouvoir la mobilité des jeunes

Analyse des premiers résultats de l’appel à propositions du 1er Novembre

22 organisations de jeunesse israéliennes ont déposé des projets pour leur 3ème appel à proposition. Des 10 nouvelles ONGs qui ont présenté des projets dans le cadre du programme Euromed Jeunesse, la plupart ont été formées à Acre, Israël, pendant quatre jours en septembre dernier.

La Jordanie a reçu 10 propositions et l’Egypte 16 : 2 du gouvernorat de Guizèh, 2 du Gouvernorat d’Alexandrie et 12 du gouvernorat du Caire.

Les sujets abordés correspondent pleinement aux priorités nationales : l’environnement, la culture des jeunes, la société civile dans la région arabe, la démocratie, le développement social, et les droits de l’homme.

Les attentes ont été dépassées au vu du nombre de projets reçus, témoignant du fait que le programme Euromed Jeunesse a bien réussi à s’insérer dans les activités des organisations de jeunesse méditerranéennes.

Au cours de ces deux années de mise en œuvre de la quatrième phase du programme Euromed Jeunesse, plusieurs projets ont déjà été réalisés.

A titre d’exemple, un échange de jeunes vient de prendre fin à Ashdod, la sixième plus grande ville d’Israël, située sur la côte méditerranéenne. L’ action a réuni 24 jeunes (de 15 à 18 ans, avec un équilibre entre les sexes) issus de communautés immigrés minoritaires de France (Bordeaux) et Israël (Ashdod). Ils ont appris les uns des autres des cultures et défis que leurs communautés surmontent par leur statut d’immigrants et de minorités, y compris les stéréotypes spécifiques rencontrés par les femmes. Cette expérience d’apprentissage interculturel a été axée sur les problèmes croissants des dangers de l’abus de drogues et d’alcool et de la violence chez les jeunes dans leurs communautés. Les participants ont examiné les bonnes pratiques existantes et ont cherché d’en développer des nouvelles qui les aideront à devenir des citoyens actifs dans leurs villes, dans le but d’ accroître la sensibilisation aux dangers de l’abus de substances chimiques, de la violence et de défendre les droits de l’homme et les libertés démocratiques fondamentales à travers la lutte contre le racisme et la xénophobie.

Un service volontaire euro-méditerranéen est en cours à Bethléem (Autorité nationale palestinienne).

Le projet est en ligne avec une stratégie en coopération avec la région du Moyen-Orient d’accompagnement aux droits de l’homme de la PSCC (Comité de coordination de Lutte Populaire, l’organisation palestinienne bénéficiaire) et Servizio Civile Internazionale (l’ONG italienne partenaire).

Quatre volontaires ont été choisis, deux garçons et deux filles. Deux d’entre eux ont un intérêt marqué dans le domaine des droits de l’homme et dans l’utilisation de bons outils pédagogiques tandis que les deux autres disposent d’une certaine compétence dans les technologies des nouveaux médias. Chaque groupe de 2 volontaires a une période de 6 mois de service, et un mois de chevauchement de sorte qu’il y ait un bon flux de communication et de continuité dans l’action. Pendant ce mois, SCI Italie tiendra une visite à mi-parcours, afin de mesurer l’évolution du projet. L’équilibre entre les sexes et la présence de jeunes volontaires italiens facilitera la participation active des jeunes femmes palestiniennes.

Deux des quatre volontaires sont actuellement en Palestine, le premier est arrivé en Avril.

"Mon rôle au sein de la PSCC de Al’Masara se focalise sur la réalisation d’un cours de formation de vidéo documentaire pour les jeunes du village, afin de développer leurs compétences communicationnelles et leur permettre de raconter leur histoire au monde entier. [...] Cela représente pour moi l’occasion d’en savoir plus sur la façon dont la jeunesse palestinienne est déjà engagée et impliquée dans la diffusion des informations liées à leur pays "

C’est ainsi que Diego Valenti, l’un des deux volontaires, décrit son rôle dans l’organisation d’accueil.

Voir en ligne : A propos de "MULTIPLICATION DE SOLIDARITE", le service volontaire euro-méditerranéen qui a lieu en Palestine

 
Dans la même rubrique
 
fontsizeup fontsizedown Imprimer flux RSS
Follow us on twitter

Programme Euro-Med Jeunesse

Ce programme est financé par l'Union européenne