afficher les traductions : English

Conférence politique sur la jeunesse de l’UE et du CdE à Tunis : le rôle des jeunes dans le Printemps arabe et au-delà

Le Programme Euromed Jeunesse était là

120 décideurs, experts, chercheurs, organisations de jeunesse et jeunes européens et de la région sud de la Méditerranée ont participé au symposium « Printemps arabe : la participation des jeunes pour la promotion de la paix, des droits de l’homme et des libertés fondamentales », que la Commission européenne et le Conseil de l’Europe (CdE), ont organisé conjointement dans le cadre de leur partenariat sur la jeunesse, à Tunis, en Tunisie, du 28 au 29 Août 2012. Les autres partenaires de l’événement ont été le Fond pour la population des Nations Unies (FNUAP), la Ligue des États arabes, le Forum européen de la jeunesse et les organisations de jeunes arabes.

Le président tunisien Moncef Marzouki a ouvert le symposium. Dans son discours, le Président a évoqué le fait que la révolution tunisienne a été dirigée par les jeunes et leurs besoins de réussir, car le prix de l’échec a été principalement payé par les jeunes. Le Secrétaire d’Etat à la Jeunesse, M. Hichem Ben Jema, a appelé à un soutien international conjoint du Ministère de la Jeunesse et des Sports et des efforts de l’Observatoire tunisien de la Jeunesse dans le domaine de la jeunesse.

Les représentants de l’UE ont souligné le rôle des jeunes dans le développement démocratique postrévolutionnaire des pays arabes et ont appelé à l’élaboration de : politiques nationales de la jeunesse ; recherches sur la jeunesse et soutien de la société civile et en particulier des organisations de jeunesse. La stratégie jeunesse de l’UE qui rend, au travers du Dialogue structuré, les jeunes partie prenante de la prise de décision des politiques de jeunesse de l’UE, a été présentée comme modèle d’inspiration, et les programme Jeunesse en Action et Euromed Jeunesse IV ont été bien mis en évidence.

Les discussions au sein des ateliers ont été axées sur des problématiques telles que la participation active aux processus démocratiques, l’égalité d’accès à une éducation de qualité, y compris l’apprentissage non formel et informel, et le travail des jeunes, l’emploi et l’inclusion sociale.

Le symposium a donné lieu à l’annonce de la création d’un Forum de la jeunesse arabe en Egypte en 2013 et à quatre propositions concrètes :

  1. Mise en place d’une Université Méditerranéenne de la Jeunesse et du développement en Tunisie, une université d’été, qui vienne compléter la gamme des universités de la jeunesse déjà existant en Espagne (pour l’Europe), Cap-Vert (pour l’Afrique) et Uruguay (pour l’Amérique latine) (Centre du Conseil de l’Europe Nord-Sud)
  2. Création d’un centre maghrébin ou arabe pour la formation et le développement (Ligue des États arabes)
  3. Développement d’une plateforme en ligne sur la jeunesse euro-arabe (Ligue des États arabes)
  4. Création d’un réseau de jeunes chercheurs européens et arabes.

Le symposium a été perçu comme un succès et a trouvé une forte couverture médiatique de la part de la télévision et de la presse régionale. Il a également montré la nécessité d’un échange régulier entre les décideurs politiques, les chercheurs, les spécialistes et les jeunes en Europe et dans la région sud de la Méditerranée.

Le rapport du symposium et les informations complémentaires seront bientôt disponibles sur le site Web du de partenariat sur la jeunesse de l’UE et du CdE : http://youth-partnership-eu.coe.int/youth-partnership/

 
Dans la même rubrique
 
fontsizeup fontsizedown Imprimer flux RSS
Follow us on twitter

Programme Euro-Med Jeunesse

Ce programme est financé par l'Union européenne